Quand puis-je demander l’aide ?

Si vous êtes demandeur d’asile et que vous n’avez pas encore reçu la décision concernant votre demande ou si vous êtes victime de la traite des êtres humains, vous pouvez demander l’aide au retour volontaire à tout moment.

Si vous avez un titre de séjour temporaire pour empêcher votre éloignement, vous pouvez demander l’aide au retour volontaire à tout moment, mais au plus tard lorsque votre titre de séjour arrivera à expiration.

Si vous avez un titre de séjour sur la base de la protection humanitaire, vous pouvez demander l’aide au retour volontaire à tout moment, mais au plus tard lorsque votre titre de séjour arrivera à expiration.

Si vous recevez une décision négative concernant votre demande d’asile, on vous accordera généralement un délai d’au plus 30 jours pour le retour volontaire. Le délai du retour volontaire sera inscrit sur la décision que vous aurez reçue.

  • Si vous souhaitez retourner volontairement et bénéficier d’une aide, vous devrez demander l’aide au retour volontaire pendant cette période.
  • Si vous ne participez pas au programme de retour volontaire, la police vous conduira dans votre pays d’origine ou s’assurera que vous quittez la Finlande. Dans ce cas, vous ne bénéficierez pas d’une aide au retour financière ou autre.

Si vous avez reçu une décision négative concernant votre demande d’asile, mais que la police n’est pas en mesure de vous conduire dans votre pays d’origine pour des raisons pratiques, le centre d’accueil vous en informera. Vous devrez demander l’aide au retour volontaire dans les 30 jours suivant la notification du centre d’accueil. Si vous ne faites pas cette demande, vos services d’accueil prendront fin.

  • La fin des services d’accueil signifie que vous n’aurez plus le droit de vivre dans un centre d’accueil, de bénéficier de la prestation d’accueil ni d’avoir accès par exemple aux services de santé.
  • Vous devrez quitter le centre d’accueil et la Finlande par vos propres moyens et retourner dans votre pays d’origine ou dans un autre pays où vous pourrez séjourner légalement.
  • La fin des services d’accueil ne concerne pas les demandeurs d’asile mineurs qui sont en Finlande non accompagnés.
Valikko